jeudi 10 septembre 2020

Un poste efficace

Il y a quelques jours j'ai installé mon poste pour les Geais bleus. Je tenais à le mettre à l'écart car à cette époque où les geais font leur réserve pour l'hiver, ils sont nombreux et très présents. Les autres espèces ont peu de chance de se nourrir lorsqu'ils sont là. 

Ils n'ont pas tardé à s'approprier la mangeoire. Parfois ils étaient au moins une dizaine sur les arbres voisins et la mangeoire attendant leur tour pour venir détacher le maïs de l'épis. Il y en a un qui était tellement glouton qu'il a réussi à mettre 18 grains dans son jabot.





En voici d'autres qui recueillent les grains tombés sur le plateau à fond de moustiquaire.




Mais petit problème: avec ce nombre imposant de geais. Il a fallu grillager mes autres mangeoires pour réserver mon autre poste d'alimentation aux autres espèces. Heureusement, les Geais bleus comprennent vite qu'ils ne peuvent plus atteindre le tournesol de ces mangeoires et les abandonnent.




Nous avons eu également plusieurs Pics flamboyants qui cherchaient les fourmis et autres insectes sur notre pelouse. Nous en avons compté à un certain moment huit dans un même carré de pelouse. On se demandait si ça pourrait être un rassemblement en prévision de la migration même si nous trouvions ce moment un peu tôt. À moins que la nourriture très abondante les ait tous attirés.



Une autre espèce très présente: le Cardinal à poitrine rose



Note:

Il est peut-être temps de visiter les pépinières si vous voulez agrémenter votre jardin de végétaux pour les oiseaux. Depuis le printemps, je cherchais mon arbuste préféré: le sureau doré. Je l'ai finalement trouvé la fin de semaine dernière avec un rabais de 25%. Pour ma part, il devrait être un des premiers arbustes à retrouver dans un jardin d'oiseaux. Je suis à la recherche également d'un chèvrefeuille de tartarie mais sans succès. Il semble que cet arbuste n'est plus populaire pour l'ornemental mais ce sont pour ses fruits qu'il m'intéresse. 


Voici mon sureau doré


Mes recherches vont donc se continuer pour le chèvrefeuille.

vendredi 28 août 2020

LE JARDIN AILÉ DE DANVILLE N'EST PLUS

 Rebonjour,

Le 7 aout dernier nous avons cédé notre propriété de Danville à un nouveau propriétaire. Nous sommes donc installés définitivement à notre nouvelle demeure de Drummondville depuis ce temps. 

Nous sommes donc dans tous les travaux (rangement, déballage de boites) reliés à un déménagement. Cependant, je n'ai pas perdu l'intérêt pour les oiseaux et nous avons amorcé la réalisation d'un nouveau Jardin ailé mais à la dimension de nos forces. Nous n'avions plus la force physique  d'entretenir 4 acres de jardin. Nous nous contenterons donc d'un tout petit jardin mais aussi attrayant pour les oiseaux que celui qu'on possédait précédemment. 

Comme nous possédions notre nouvelle propriété depuis novembre dernier, nous avions amorcé la réalisation de notre jardin au printemps dernier en plantant quelques arbustes pour oiseaux et des fleurs produisant des graines pour eux. Déjà certaines plantes attirent chardonnerets, roselins et colibris.



Voici donc une plate-bande de fleurs réalisée spécialement pour les oiseaux. Nous y retrouvons des échinacées, des flox, des marguerites et des rudbeckies. De nombreux chardonnerets visitent déjà  cet ilot de fleurs.




Ici des haricots d'Espagne très visités par les colibris. Même si j'ai installé 3 abreuvoirs, ceci ne les empêche pas de se chamailler fréquemment pour la même source de nourriture. 

Dès le 9 aout j'ai installé mes premiers postes d'alimentation en ayant soin de prévoir la venue des indésirables. Mes mangeoires sont donc dotées de ramasse-graines et les supports d'anti-écureuils. De plus, mon plateau est a fond de moustiquaire pour permettre aux graines une bonne aération.



Voici un poste avec 2 silos, une mangeoire hexagonale et un plateau ajustable avec le dôme. Deux jours après son installation nos premiers chardonnerets et roselins se présentaient mais depuis, le nombre a passablement augmenté tout en accueillant de nouvelles espèces. Présentement, il y a environ une douzaine d'espèces qui nous visitent quotidiennement et le nombre de chardonnerets et roselins dépasse la dizaine. Nous avons donc autant d'oiseaux actuellement que nous en avions à la même époque à notre ancienne propriété.




Voici mon plateau grillagé à fond de moustiquaire et muni d'un rebord de façon à retenir les graines même par grands vents . Ce plateau me permet de transférer les graines de mes ramasse-graines. Je vous avoue que c'est le poste le plus fréquenté.







Je n'ai surtout pas oublié mes petits oiseaux de sol. J'espère bien retenir quelques juncos et Bruants hudsoniens pour l'hiver prochain mais présentement ce sont les Bruants chanteurs et les Bruants familiers qui fréquentent cette mangeoire.



À venir, un poste pour les Geais bleus

Voilà où nous en sommes avec notre nouveau jardin.



lundi 23 décembre 2019

Meilleurs voeux à vous tous pour 2020

Depuis quelques mois, les journées sont trop courtes pour effectuer tout le travail que j'aimerais faire. Entretenir 2 maisons demande beaucoup de temps et d'efforts ce qui me manquent à mon âge.
Cependant, je tenais absolument à souhaiter, aux gens qui visitent mon blog, un joyeux temps des fêtes et une année 2020 prospère et pleine de santé.
Côté oiseaux, les espèces et les individus sont plus rares que par le passé. j'ai bien des juncos, des Bruants hudsoniens, des Geais bleus, des mésanges, des sitelles,2 couples de cardinals rouges, une pigrièche et quelques chardonnerets et pics mais ce n'est pas l'affluence. Je crois qu'ils sentent que le propriétaire ne peut leurs accorder l'attention habituelle. On remplit les mangeoires le matin mais le reste de la journée, je suis à mon autre propriété. Donc lorsqu'il neige, les graines ne sont pas aussi visibles que par le passé où je déneigeais aux heures parfois.

Je vous présente où nous en sommes avec notre nouvelle construction qui sera le poste d'observation à ma nouvelle demeure. D'autres en profiteront avant nous puisque nous l'avons louée jusqu'au moment où nous aurons vendu le Jardin ailé.




Joyeux temps des fêtes et bonne année 2020

jeudi 5 septembre 2019

Le Jardin ailé est maintenant sur le site Remax

Vous pouvez maintenant voir sur le site de Remax dans les maisons à vendre à Danville le jardin ailé en vente. Ce fut une décision difficile à prendre mais finalement nous nous sommes résignés. Faut dire que le fait d'acquérir une nouvelle propriété nous a aidé à rêver car on songe à aménager un nouveau jardin d'oiseaux à la hauteur de nos forces, donc en beaucoup plus petit. Notre nouvelle demeure est située au 610 cours du chevreuil à Drummondville.

Voici donc l'avant.



Voici maintenant l'arrière


La photo ne le montre pas mais le terrain est en bonne partie boisé sur le côté et à l'arrière. Donc beaucoup de potentiel pour attirer les oiseaux. Si vous remarquer le petit toit accroché au cabanon, ce sera l'idéal pour accrocher des mangeoires à l'abri de la neige et elles seront près du boisé. Dès que nous serons installés, une fois le jardin ailé vendu, j'aurai plus de temps pour revenir vous informer sur la progression de notre futur jardin. Nous savons que nous n'aurons jamais ce que nous avions ici mais on rêve en petit maintenant et à la hauteur de nos forces. Nous devrions commencer en novembre la construction d'une verrière allant d'une fenêtre à l'autre, et déplacer le balcon de façon à ce que la porte patio arrive justement dans cette verrière. Vous voyiez que ce n'est pas l'âge qui arrête nos projets.
Bon automne et on revient une fois le déménagement effectué.

mardi 6 août 2019

Notre domaine: ''Le Jardin ailé'' à vendre

Nous annonçons définitivement Le jardin ailé à vendre. Nous avions confié à la firme Daniel Bouchard de Drummondville (évaluateur agréé) le mandat de nous fournir un rapport sur l'état de notre propriété et d'établir un prix pour une vente entre 4 à 6 mois. Nous avons reçu dernièrement ce rapport que nous pourrons présenté à toute personne vraiment intéressée à analyser la possibilité de se porter acquéreur du Jardin ailé. Comme mes coordonnés sont sur mon blog, toute personne intéressée à l'acquisition de notre paradis peut nous contacter.

''Le Jardin ailé''



Notre poste d'observation qui nous manquera à coup sûr.


Vu de l'ensemble de notre verrière où nous avons passé nos plus beaux moments à observer les oiseaux.



lundi 15 juillet 2019

recherche contact

J'aimerais entrer en contact avec les 2 personnes très généreuses qui sont passées me voir le 10 juillet. Elles habitaient Québec. Si vous lisez ce message vous pouvez m'appeler ou m'envoyer un courriel. Mes coordonnées se retrouvent sur mon blog.

Pour mes lecteurs, je suis très désolé de n'avoir pu écrire depuis le début de mai. Au Jardin ailé, nous avons eu un bon nombre d'oiseaux mais tout mon temps a été dirigé à mettre en ordre les bâtiments et le jardin car nous avons décidé de mettre en vente notre paradis. Notre rêve serait de pouvoir trouver un acheteur qui aime la nature et les oiseaux car le Jardin ailé a reçu pendant près de 50 ans beaucoup d'amour mais bien entendu le nouveau propriétaire fera bien ce qu'il voudra. Vous devriez retrouver très très bientôt sur le site du proprio une série de photos montrant notre domaine. Je dis bien un domaine car nous possédons 4 acres de pleine nature tout au milieu de la ville.

Dès que le travail diminuera, je devrais reprendre plus assidûment les écrits sur mon blog. Présentement j'ai une chronique sur les oiseaux à la radio de CJAN (99,3 fm) tous les lundis vers 8h40.

Bonnes vacances à tous.

mardi 30 avril 2019

Beaucoup d'activité au Jardin ailé

Beaucoup de migrateurs sont de retour. Aujourd'hui, nous avons enregistré 27 espèces et dimanche dernier notre première paruline s'est présentée. Il s'agissait une Paruline des pins. Faute d'insectes, elle s'alimentait de pain d'oiseaux. Notre premier couple de merlebleus est arrivé le 22 avril. Il a adopté aussitôt le nichoir et ils se sont rapidement habitués aux vers. En 2 jours ils ont compris que la nourriture était disponible lorsque je sifflais.




Nous avons également eu la présence d'une perdrix choukar. Cet oiseau d'élevage est demeuré au jardin tout près d'une semaine. Elle passait la nuit sur le rebord de la fenêtre et le jour, elle s'alimentait sur les plateaux.



CONSEILS:
-Il est temps d'installer vos nichoirs à hirondelles. Si vous n'avez pas installé ceux de la mésange et du merlebleu, il est urgent de le faire.
-Il est également temps d'installer au moins un abreuvoir à colibris et à orioles. Ils devraient se présenter très bientôt. Pour les orioles, quelques morceaux d'orange favorisent leur venue. N'oubliez pas de leur offrir de la gelée de pomme. Ils deviennent vite accroc à la gelée pour délaisser complètement les oranges et le sirop.