lundi 12 avril 2021

Mon plan d'eau sur youtube et quelques photos

 


Voici le lien sur youtube   pour voir la vidéo de mon petit ruisseau.

https://youtu.be/9GMnp0rqPOs


Ensemble du plan d'eau avec ses 3 bassins pour la baignade et ses cascades pour créer le bruit de l'eau. La plupart des oiseaux perçoivent d'assez loin le bruit de l'eau et ceci nous permet de les attirer plus facilement dans notre jardin puisqu'ils retrouvent un des éléments essentiels à leur bien-être ( se baigner et se désaltérer).


Voici de plus près les 3 bassins pour la baignade


Le bassin du haut que voici a une profondeur de 3/8 de pouce. Il permet aux plus petits oiseaux de se baigner ou s'abreuver mais il ne contient pas suffisamment de profondeur pour les oiseaux plus gros comme le Merle d'Amérique. J'ai donc construit mon plan d'eau pour éviter la concurrence entre les espèces et permettre à chacune de pouvoir l'utiliser en même temps.


Le bassin du milieu a une profondeur de 5/8 de pouce. Il permet la baignade à des oiseaux un peu plus imposants mais comme l'espace est restreint, les oiseaux de la taille du Merle d'Amérique ne se sentent pas à l'aise. Ils laissent donc la place aux bruants, cardinals, Moqueurs chat etc.



Le bassin du bas a été conçu pour justement le Merle d'Amérique et ceux de sa taille. La profondeur est de 3/4 de pouce et il est assez vaste.


Voici un Merle d'Amérique se faisant sécher sur la roche après une bonne baignade.


Un bac de rangement sert de réserve et la circulation de l'eau est l'oeuvre  d'une pompe de 50 gal/heure 


Bien entendu, un plan d'eau n'est pas complet sans une végétation appropriée pour inviter nos petits amis à venir le fréquenter. Un caragana leur servira de perchoir pour l'observation et un temps d'arrêt avant d'aller à l'eau tout en leur offrant ses graines à la fin de l'été. Un pin mugo fera aussi partie de la végétation immédiate pour permettre aux petits oiseaux de se réfugier sous ses branches les rendant ainsi moins craintifs d'être trop à découvert.



Voilà notre réalisation pour combler un des besoins  de nos oiseaux. Je vous ajouterai une autre photo lorsque nos arbustes seront installés.


Conseils:

- Il est temps de préparer nos abreuvoirs à colibris et à orioles et à les installer. Ces espèces font normalement leur apparition chez nous au début de mai.

- Le sirop peut être préparé à raison d'une partie de sucre pour 3 parties d'eau. Apportez le tout à ébullition pendant 2 à 3 minutes et laissez refroidir. Le sirop peut être gardé au réfrigérateur pendant au moins une semaine. 

- Ne remplissez pas vos abreuvoirs car le sirop doit être changé au 4 à 5 jours selon les températures.


dimanche 4 avril 2021

Le Merlebleu de retour.

 La migration est bien démarrée. Il y a une semaine, le Bruant chanteur faisant son apparition dans notre jardin et quelques jours plus tard le Merle d'Amérique. Hier ce fut toute une surprise de voir le Merlebleu perché sur une branche d'un de nos érables. Jamais je n'aurais cru voir cet espèce dans notre jardin  puisque le milieu ne semble pas se prêter à la nidification de cet oiseau à notre nouvelle demeure. L'espace gazonné est restreint et le milieu forestier omni présent. Deux facteurs qui ne favorisent pas la nourriture au sol du Merlebleu. Toutefois, on espère quand même son installation et qu'il accepte de se nourrir sur plusieurs propriétés environnantes.

Sa présence a donc déclenché aujourd'hui la pose de mes derniers nichoirs. Au total, j'ai installé 9 nichoirs dont 3 pour les Mésanges à tête noire, 2 pour Merlebleu, 2 pour hirondelle, 1 pour sitelle et un pour Mésange bicolore. Je sais que le troglodyte en prendra un certain nombre parmi ceux-ci. Je tenterai cependant de le limiter à quelques-uns seulement.

Voici les photos de mes divers nichoirs.


Nichoir à sitelle


Nichoir à Mésange à tête noire



Nichoir à Mésange bicolore



Nichoir de Merlebleu



Nichoir à Hirondelle



Présentement, les températures printanières se sont installées et il est temps de modifier nos installations de mangeoires. Depuis l'arrivée du Bruant chanteur j'ai amorcé le transfert de mes mangeoires d'hiver vers mes mangeoires d'été. J'ai donc installé mes mangeoires de sol pour les bruants, j'ai diminué les silos de chardon puisque les sizerins sont moins nombreux et j'ai remis plus de silos à tournesol. Également, je diminue graduellement le nombre de plateaux. Prochainement, ce sera les orioles et colibris qu'il faudra attirer. Je vous présenterai alors mes installations.

Voici un début de mes installations d'été


Note: 

Si vous songez à un jardin d'oiseaux, il est temps de regarder les végétaux à planter pour attirer les oiseaux chez vous. La plupart des pépinières ont ouvert leurs portes et dans quelques semaines les  arbustes seront disponibles. À titre d'exemple j'ai l'intention d'ajouter bien des arbustes dans notre jardin dont entre autre un pommetier. Pour trouver le spécimen recherché, il m'a fallu contacter 3 pépinières avant de le retrouver et me le faire réserver. Il est donc temps d'y penser car les quantités sont restreintes, semble t-il.

mercredi 3 mars 2021

Deux aliments fortement appréciés par les oiseaux en hiver.

 Depuis longtemps j'offre deux aliments hautement énergétique pour les oiseaux. En hiver, il est bon de penser à offrir ce type d'aliment. En plus du gras animal, j'offre des noix et des arachides. Cet hiver, les Mésanges à tête noire et les Mésanges bicolores ont pris l'habitude, chez-nous, de se présenter dès que je sors à l'extérieur. Elles ont en mémoire que ma présence est un signe de bonnes friandises. En peu de temps, elles vident les deux petits plateaux destinés à ces aliments. Après en avoir mangé quelques-unes, elles transportent les autres pour les cacher dans les buissons et entre les écorces. 

Donc si vous avez la chance d'obtenir des noix, n'hésitez pas à les offrir aux oiseaux. Je vous mets en images ma façon de faire.

Voici ici des noix que je récolte de nos noyers plantés dans notre aménagement. Un noyer produit beaucoup de fruits et en peu de temps. Les miens ont commencé à produire à partir de la huitième année.


Pour les casser, j'utilise un étau. Je place la noix dans le sens de la longueur car j'ai constaté qu'on brise beaucoup moins l'amande de cette façon.


 


Voici la ration que je donne quotidiennement (20 noix)



 Pour les arachides, je me suis procuré un 50 livres mais je me suis aperçu que les oiseaux délaissent les arachides rondes. Je suis donc dans l'obligation de les fractionner. Alors là, tout disparait en peu de temps

J'ai donc ''patenté'' un casse arachides. Je vous le présente ainsi que le résultat.


un ressort permet d'ajuster la pression sur les arachides et au levier de s'adapter à la surface de celles-ci



arachides avant le concassage


Le broyage




Le produit final





Présentement, ce sont les sizerins qui prennent la vedette. Il y en a plus de 200 qui visitent mes mangeoires. Ils s'alimentent principalement de chardon. Ils affectionnent également les petites miettes d'arachides.

Chez-nous, Ça sent le printemps. Les corneilles se font entendre, les pics tambourinent et les Mésanges à tête noire commencent à venir en couple et visiter mon dortoir. Il faudra penser très prochainement à nos nichoirs. On devrait voir arriver très bientôt les quiscales et les carouges.

Bon printemps.

INFORMATIONS:

Si vous songez à votre jardin d'oiseaux, il est temps de planifier certaines plantes à incorporer dans celui-ci. Les graines de plusieurs fleurs intéressantes pour les oiseaux sont déjà sur le marché. Je pense, entre autres, aux haricots d'Espagne,  au cosmos et au tournesol. N'oubliez pas non plus la panoplie d'arbustes qu'on peut planter pour attirer les oiseaux chez-nous.


lundi 25 janvier 2021

Abondance de sizerins et Tourterelles

 Présentement une centaine de Sizerins flammés et une trentaine de tourterelles visitent nos plateaux et nos mangeoires. 



L'abreuvoir est aussi très visité par les tourterelles


 Comme il est difficile pour les oiseaux de se nourrir sur un plateau exposé aux intempéries, il est possible de minimiser l'accumulation de la neige s'accumulant sur les graines en installant un toit au-dessus du plateau.






Nous avons toujours nos petits juncos, sitelles à poitrine blanche et rousse, nos cardinals rouges, nos mésanges à tête noire et bicolores, pics mineurs et chevelus. Tous ces volatils attirent bien entendu les rapaces. Une Pie grièche grise vient faire à l'occasion son tour ainsi  qu'un épervier de Cooper. Lorsque les oiseaux se font rares aux mangeoires il faut souvent penser à la présence de rapace. Pour le moment, comme ces 2 rapaces ne viennent que sporadiquement, les oiseaux n'ont pas encore déserté le milieu. Il faut dire que nos mangeoires placées sous la remise sont un obstacle pour l'attaque d'un rapace car les grillages protègent indirectement les oiseaux.



 Note: 

Si vous constatez une absence subite d'oiseaux à vos mangeoires, il ne faut pas s'alarmer. Comme je le citais ci-haut, il est possible qu'un rapace s'installe chez-vous. Les oiseaux quitteront temporairement votre jardin et par la même occasion, le rapace perdra son garde-manger. Il ira donc chercher ailleurs et vos petits protégés reviendront.