samedi 12 mai 2018

Les nichées s'installent au Jardin ailé

Depuis le milieu d'avril, de nombreux migrateurs ont opté pour le Jardin ailé afin d'élever leur famille. Les premiers arrivants qui ont démontré un tel intérêt sont bien entendu les Canards branchus. De nombreux couples ont visité les trous de nos gros érables ainsi que nos 8 nichoirs. En surveillant leurs entrées et leurs sorties nous sommes assurés d'au moins 4 nichées dont une dans un trou d'érable et 3 dans des nichoirs. La ponte semble terminée pour 3 canes puisqu'on les voit revenir en soirée pour occuper le nid toute la nuit. Cette attitude prouve que la couvaison est commencée.


Voici un couple en exploration. La femelle choisit normalement son emplacement dans les 2 premières journées de vérification. Il n'est pas rare de la voir visiter plus d'un nichoir.


Deux femelles s'affrontent. Elles désirent le même emplacement.






Celle-ci a choisi un trou dans un érable















Celle-ci a opté pour un nichoir










À la fin d'avril, c'est un couple de merlebleu qui s'est présenté. Nous supposons que ce ne sont pas les mêmes que l'an dernier puisqu'il a fallu quelques jours pour les habituer à venir s'alimenter au plat de vers. Ils ne répondaient pas au sifflement annonçant la nourriture. Maintenant ils ont associé le sifflement et la pitance. Ils arrivent quelques instants après l'appel et on peut demeurer de plus en plus près du plateau à vers. La femelle a fait son nid mais je n'ai pas encore osé aller vérifier.  Je pourrai le faire sans craindre de les voir abandonner le nid dans quelques jours.



Femelle merlebleu sur son nichoir.








Mâle merlebleu vérifiant l'intérieur 
du nichoir.

















Femelle entrant des matériaux dans 
le nichoir.













Femelle merlebleu prenant son repas (vers de farine)

Il n'y a pas que les merlebleus qui apprécient ces vers. Nous avons un couple de Moucherolles phébi qui ont compris eux aussi le principe du sifflement, tout comme les mésanges, les sitelles et les Bruants familiers. Heureusement, les merlebleus semblent être encore les dominants. Ce sont ces derniers qui s'alimentent en premier ou si d'autres arrivent avant eux, dès qu'ils se présentent, les autres leur cèdent la place.



Voici la Moucherolle phébi vérifiant les alentours avant d'aller aux vers.

Parmi d'autres arrivants, les Moqueurs chat sont au Jardin ailé depuis une semaine. Hier, ils transportaient des matériaux dans un ilot de pruches. Ils semblent avoir appris que pour éviter le pillage de leur nid par les corneilles, il valait mieux le faire dans un conifère très dense (je taille annuellement ce bosquet pour le rendre très touffu).

Hier, ce fut une excellente journée. Il y avait du mouvement tout autour de nous. Les parulines étaient nombreuses (nous avons pu noter 6 espèces) à visiter les arbustes à la recherche d'insectes. La dominante était comme toujours la Paruline à croupion jaune. Nous étions bien content de voir une Paruline à gorge noire car nous ne pouvons la noter à chaque année. Les Roitelets à couronne rubis étaient aussi de la partie. Nos premiers colibris se sont présentés. Il est rare de voir la femelle avant le mâle mais hier matin, c'était elle qui était à l'abreuvoir et hier soir c'était au tour du mâle de se présenter. Ce matin 3 mâles à 3 abreuvoirs différents.

Comme mes abreuvoirs étaient installés depuis une semaine, vous comprendrez que le sirop à été vite remplacé par du neuf. Il semble bien que les mâles ont apprécié ce nouveau sirop car maintenant ils surveillent chacun leur abreuvoir et quiconque veut s'en approcher, il est vite chassé.

 Un autre bien attendu s'est présenté. Il s'agit de l'oriole. À un certain moment, ils étaient 3 à se chamailler pour la gelée de pomme. Aucun n'a tenté de s'alimenter à l'abreuvoir. Un seul a semblé apprécié l'orange mais tous les 3 ont préféré la gelée de pomme. Encore aujourd'hui, ils se présentent au 15 minutes. Cependant, les femelles ne semblent pas arrivées. Demain il sera urgent de leur offrir des bouts de ficelle.


Oriole à la gelée de pomme






Oriole à l'orange

Conseil:
N'oubliez pas que plusieurs espèces apprécient le pain d'oiseaux et qu'un nombre important de parents nourrissent leurs petits avec lui. Je pense aux bruants, sitelles, mésanges, pics, Moqueurs chat, Merles d'Amérique, etc. Vous pouvez donc leur en offrir été comme hiver.

2 commentaires:

Stéphane Giguère a dit...

Bonjour M.Lacroix et merci d'écrire des nouvelles du jardin ailée, c'est toujours fabuleux et extraordinaire de voir comment ça se passe au jardin ailé et de voir toutes l'attention donnée pour la réussite des oiseaux.

Bravo encore et merci de m'avoir transmis votre un peu de votre expertise et de votre passion.

Gilles Lacroix a dit...

Merci pour ton passage Stéphane. J'ai maintenant 2 couples de merlebleus.