mercredi 4 mars 2015

Le printemps est à nos portes

En début de mars, plusieurs espèces d'oiseaux se montrent en couple. C'est le cas, entre autres, des mésanges, des pics, des sitelles et des cardinaux. Même si nous avons connus des froids soutenus, ces oiseaux commencent à nous annoncer le printemps et à délimiter leur territoire. Leurs agissements nous rappellent qu'il faudra bientôt sortir nos nichoirs et préparer la venue des migrateurs. Février et mars sont des mois par excellence pour vérifier nos vieux nichoirs et en construire des nouveaux.

Douze nichoirs à mésanges réalisés en février
 
Il ne faut pas se gêner pour installer sur notre terrain plusieurs nichoirs. Même s'ils sont relativement rapprochés, nous augmentons nos chances d'obtenir plus de nichées avec un plus grand nombre de nichoirs.
Certains couples vont préférer revenir à leur vieux nichoir mais certains autres et les nouveaux couples vont souvent opter pour un nichoir neuf. Il ne faut donc pas retirer les nichoirs qui ont été occupés l'an dernier mais il est bon d'en ajouter quelques neufs qui trouveront peut-être preneur.
Dans quelques semaines, il sera probablement temps (si les températures se réchauffent) de voir à installer vos nichoirs à mésanges, sitelles et pics.
 
La préparation de nos porte-matériaux est aussi une tâche qu'on peut accomplir maintenant.
 
 
 
Comme les jours froids persistent, le gras animal ne risque pas de se dégrader et les oiseaux en consomment encore beaucoup. Il ne faut surtout pas leur retirer cette source importante d'énergie. Au contraire, il faut leur en présenter jusqu'à la venue des jours plus doux.
 
 

Nous avons eu cette année un nombre assez important de tourterelles. Par le fait même, elles ont attiré l'épervier de Cooper. Pour leur permettre de se nourrir sans trop de danger, j'ai installé une mangeoire tout prêt de la fenêtre sous l'avant-couverture de la galerie. Le rapace n'a jamais osé venir si prêt. J'ai cependant installé un filet pour éviter les oiseaux de se frapper à la fenêtre.
 
 
 
 
Les tourterelles sont des oiseaux qui fréquentent très souvent l'abreuvoir chauffant.
 
Bientôt les Merles d'Amérique se présenteront. Les nombreux Jaseurs boréaux ont entièrement dégarnis tous les arbres fruitiers de la région. Il sera bon de prévoir certains fruits pour ces merles qui seront à la recherche de nourriture. Si nous n'avons pas fait de provisions de fruits l'automne dernier, on pourra leur offrir des raisins secs, des petits morceaux de pomme (pas plus gros qu'un bleuet) des bleuets, des raisins rouges et verts en morceaux et des vers de farine. Ils consomment également du pain d'oiseaux qu'on peut leur offrir dans un petit contenant sur un plateau.
 
Jaseurs boréaux ayant gobé les dernières baies de houx verticillé
 

Bon printemps à tous.
 
 
 
 

 

6 commentaires:

François Paquette a dit...

Bonjour Gilles.
Quel plaisir de vous lire ce matin!
Juste de voir vos nichoirs pour mésanges me rend heureux! C'est tellement agréable de voir évoluer une nichée dans la cour. Merci pour la suggestion de nourriture pour les merles, je vais essayer.

Bonne journée.

Gilles Lacroix a dit...

Merci pour ton commentaire, François. Ce matin, ça sent vraiment le printemps. Nous allons finir par y arriver et les migrateurs sont à nos portes. Un petit groupe de Roselins pourprés à mes mangeoires ce matin. Les mâles cardiaux commencent à se pourchasser. Une preuve qu'ils commencent à délimiter leur territoire.
Bonne journée à toi

Mel P a dit...

Bonjour Gilles ( je ne sais pas si mon premier message a fonctioné ) bref je vous disais que j'étais heureuse d'avoir trouvé votre blog puisque cela fait quelques années que je nourris des oiseaux mais cet hiver j'ai pu apercevoir bon nombre d'espèces. Pic chevelu, mésange, sittelles & aujourd'hui même un épervier cooper ! Je me demandais si vos mijotes étaient à vendre.

Au plaisir !
Rizada

Gilles Lacroix a dit...

Rizada,
Merci pour votre commentaire. Je n'ai pas reçu votre premier commentaire, mais je suis heureux de voir celui-ci. Je fais normalement mes nichoirs pour moi, mais il arrive à l'occasion que j'en laisse quelques-uns lorsque les gens se présentent chez-moi pour la visite du Jardin ailé.

Stef a dit...

Bonjour M.Lacroix,

Je reviens de deux semaines de vacances en Floride et je suis donc un peux en retard sur votre blog...
Je compte construire au moins deux nichoirs à Mésange selon vos instructions répertoriées dans "Le grand Livre Pour Attirer les Oiseaux Chez Soi".
J'espère tellement avoir des locataires...

C'est toujours un bonheur de vous lire!

Merci!

Stef

Gilles Lacroix a dit...

Merci de ton passage Stef. Il faut se dire qu'on a plus de chance d'avoir une nichée de mésanges avec des nichoirs que sans nichoir. Donc le fait de placer sur notre terrain plusieurs nichoirs augmente nos chances.