vendredi 1 janvier 2016

À vous tous, mes meilleurs voeux


En ce premier de l'an, je désire vous souhaiter une année 2016 pleine de santé et le meilleur en tout  avec beaucoup de bonheur et d'amour autour de vous. Je vous souhaite également la réalisation de tous vos désirs et beaucoup d'oiseaux pour agrémenter et charmer vos journées.

Au Jardin ailé, nous avons été bien servis aujourd'hui avec 14 espèces d'oiseaux. Les chardonnerets et les Roselins pourprés étaient particulièrement nombreux aux mangeoires.
Je vous présente quelques espèces que j'ai photographiées dernièrement.


 
 

 
 
 



Même si j'ai supprimé le maïs pour ne pas trop attirer le Geai bleu, car j'ai espoir de voir revenir les Plectrophanes, au-delà de 5 à 6 individus nous visitent quotidiennement.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Voici un plateau bien rempli.
 
 
 
 
Chardonnerets, roselins et Bruant hudsonien viennent se régaler des miettes de tournesol que j'ai passé au hachoir. Une méthode que j'utilise depuis longtemps à la place de servir du tournesol décortiqué. Plus de travail mais la graine demeure plus fraiche.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Un beau Roselin pourpré mâle tout en couleurs.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Avec notre dernière tempête de neige, les étourneaux sont revenus. Nous avons eu droit à la présence de deux Carouges à épaulettes. Quant aux tourterelles, le Jardin ailé a toujours été une terre d'accueil pour elles.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les mésanges sont nombreuses. Leur nourriture préférée: les vers de farine.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Un couple de Sitelle à poitrine blanche est fidèle à son silo  d'arachides. Il y a peut-être une deuxième raison pour cette assiduité. J'incorpore parmi les arachides des noix. Également, elles ne dédaignent pas les vers de farine.
 
 
 
 
 
 
 
                                                 Pic chevelu au gras (suif animal)
J'en installe une cinquantaine de livres durant l'hiver à différents endroits du jardin et à des hauteurs variant entre 3 et 20m.
 
Informations 
 
    - Si vous songez à offrir des vers de farine ce printemps, il est temps de voir à partir son élevage.
Cette culture est facile, demande peut de temps et sans danger. Il suffit d'une centaine de vers qu'on peut se procurer dans une animalerie et qu'on place dans une chaudière avec un peu de son et un morceau de patate. Une vérification aux deux semaines est suffisante. J'ai expliqué en détail cet élevage dans mes 2 livres.
   - Janvier est aussi le moment pour bricoler ses nichoirs. Les hirondelles et les merlebleus ne visitent peut-être pas votre territoire mais je connais très peu d'endroits qui ne sont pas fréquentés par la petite Mésange à tête noire. Alors, pourquoi ne pas lui offrir un nichoir? Il faut savoir que des nichoirs bien adaptés peuvent augmenter nos chances de les voir occupés.
   - Nous avons eu une période de temps doux prolongé avant Noël. Il serait bon de changer le gras animal ou du moins d'en ajouter du nouveau à d'autres endroits.
   - Il ne faut pas oublier de déneiger ses mangeoires et ses plateaux. Les oiseaux habitués à venir chercher leur nourriture chez-nous irons la chercher ailleurs s'ils ne peuvent être assurés de la trouver en permanence dans notre jardin.
 
Je vous souhaite de belles observations

9 commentaires:

Stéphane Giguère a dit...

Au risque de me répété, merci beaucoup pour les nouvelles du jardin ailé et bonne année à vous et votre famille. Quel avantages de donner du tournesol décortiquer et ou haché ?

Stéphane Giguère a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
François Paquette a dit...

Bonjour Gilles.
Mes meilleurs voeux pour 2016 à vous et votre épouse.
Au plaisir de vous suivre sur votre blog encore cette année!

Gilles Lacroix a dit...

Stéphane, en offrant du tournesol décortiqué et surtout en petites miettes, les oiseaux n'ont pas à dépenser de l'énergie pour enlever l'écale. De plus, on attire plus d'espèces qui n'ont pas l'habitude de décortiquer le tournesol comme les bruants et les juncos.
Bonne année à toi et à François.
Merci de votre passage

Stéphane Giguère a dit...

Merci M. Lacroix je vais essayer ça, ont viens de terminé la bûche à rouleau car trop d'étourneau sansonnet au pain d'oiseaux j'ai hâte de l'essayer.

Gilles Lacroix a dit...

Stéphane, essaies aussi la bûche inversée décrite dans mon 2ième livre à la page 134. C'est rapide à réaliser et tu vas être surpris de son efficacité. Malheureusement, seul les pics vont s'alimenter sur cette bûche alors que les sitelles et les mésanges en plus des pics vont sur la bûche à rouleau.

Stéphane Giguère a dit...

Pour les raison que vous mentionnées je crois que pour l'instant du moins que je vais me servir de votre bûche à rouleau car en plus elle a été très efficace des aujourd'hui, les étourneaux n'avais pas l'air très content obligé de se contenté des graines du plateau ouvert, merci pour vos livres et surtout de votre partage de vos connaissances et de votre expertise.

Linda Grenon a dit...

Bonjour M. Lacroix,

je vous souhaite une Belle et heureuse Année à vous ainsi que vous charmante épouse. Bonheur, Santé et beaucoup d'oiseaux dans votre cour et à l'étang.

2 personnes m'ont offert votre livre à Noel. j'ai trouvé cela bien comique parce que je l'avais déjà et le mien est encore plus beau parce qu'il est dédicacé par vous.

Je suis toujours votre blog et merci pour vos dernières informations et photos. toujours agréables de vous lire... Bye et au plaisir de vous revoir. Linda !

Gilles Lacroix a dit...

Merci Linda pour tes vœux. Je te souhaite que 2016 soit vraiment une année exceptionnelle en tout pour toi et ceux qui t'entourent. De la santé, du bonheur et beaucoup d'oiseaux pour agrémenter tes journées.

Je ne pensais pas que ma ''griffe'' pouvait enjoliver un livre hi! hi!

Merci pour tes commentaires