mardi 26 janvier 2016

Confort accru pour mes oiseaux exotiques

Présentement, une femelle mandarin a rendu à terme 5 autres petits. À sa première couvée, elle en avait eu 2. Je me retrouve donc avec 7 nouveaux pensionnaires à loger. J'ai donc entrepris de leur construire une volière un peu plus grande pour eux. Je l'avais fait pour les Tourterelles rieuses il y a quelques semaines car je trouvais triste de les voir dans une cage tellement petite qu'elles avaient peine à ouvrir les ailes.
Je vous présente mes deux nouvelles volières. Elles sont relativement faciles à réaliser en utilisant quelques pièces de bois et du treillis métallique.

 Je crois bien que mes petits pinsons seront heureux dans cette cage. J'ai remarqué qu'ils adorent le pain d'oiseaux. Vous pouvez voir que j'ai pensé à eux en installant une mangeoire à pain d'oiseaux avec perchoirs. C'est ce petit bloc troué qu'on aperçoit au-dessus de la porte.

Présentement, les Tourterelles tristes sont vraiment nombreuses au Jardin ailé. J'en ai dénombré 38 ce matin sur mes plateaux et dans le pommetier adjacent. Ce nombre va pourtant intéresser un épervier bientôt. Ce n'est pas que je le souhaite mais ce serait la suite logique des choses.

 
 
Le Cardinal rouge a adopté notre fusain. Quotidiennement, il partage son repas entre les fruits du fusain et le tournesol.
 
 
 


Suggestions:
         Même si nous sommes en hiver, nos mangeoires ont besoin d'un bon nettoyage. Les graines demeurent souvent collées dans le fond de la mangeoire et gèlent, bouchant en partie les trous d'alimentation. C'est une chose à vérifier régulièrement avec nos températures changeantes.
         Si vous avez des mangeoires où les graines sont là depuis un certain temps, il est bon de les vider pour les remplir par la suite avec de nouvelles graines. Les résidus de vos mangeoires peuvent être déposés sur un plateau. Bon nombre de petits oiseaux iront picorer parmi ceux-ci.

6 commentaires:

Stéphane Giguère a dit...

Merci beaucoup pour les nouvelles du jardin ailé, je pourrais en prendre à chaque jour, je rempli mes mangeoires à chaque jour et un grand nettoyage la fin de semaine.

Gilles Lacroix a dit...

Merci Stéphane pour ton commentaire et merci aussi de prendre le temps de bien nourrir les oiseaux. Tu éviteras de cette façon bien de problèmes et les oiseaux te le rendrons en visitant régulièrement tes mangeoires.
Comme je le dis souvent dans mes conférences: ''vaux mieux ne pas nourrir les oiseaux que de mal les nourrir''.

Stéphane Giguère a dit...

Bien que je m'occupe de mes mangeoires je trouve que l'achalandage à tristement diminué pas mal, je ne sais pas si ils ont découvert un autre poste d'alimentation mieux nantis que le mien près de chez-moi car je ne voit pas de prédateur et mes graines sont neuve et sec.

Gilles Lacroix a dit...

Stéphane,
Je crois que la diminution du nombre d'oiseaux aux mangeoires est assez généralisée si j'en juge par les commentaires que les gens me font parvenir. De plus, les températures douces exigent moins d'énergie de l'oiseau: il n'a donc pas a s'alimenter autant. Également, comme le couvert de neige est moindre que les hivers normaux, beaucoup de graines sont accessibles ce qui permet aux oiseaux de s'alimenter en partie dans la nature.

Stéphane Giguère a dit...

Merci de votre réponse, bonne analyse qui me rassurent. En général ont a jamais assez d'oiseaux mit à part les étourneaux quand il découvre votre pain d'oiseau :-) très difficile à découragé ceux là.

Stef a dit...

Bonjour M. Lacroix,

Superbe travail vos nouvelles cages. Il n'y a aucun doute que vos pensionnaires y seront très confortable.

Pour ma part, je n'ai pas vraiment noté de baisse d'achalandage à mes mangeoires. Les Chardonnerets sont présents en grand nombre. Les Juncos, Mésanges, Bruants Hudsonien, Tourterelles, Roselins, Geais Bleu et Cardinaux sont aussi au rendez-vous.
Les seuls absents sont comme prévu les Sizerins Flammés et étrangement, les Pics Chevelu et mineur???

C'est toujours un plaisir de vous lire.

Salutations